ESQUISSES DE RESIDENCE

Pourtant chacun tue ce qu'il aime

Lors de ses résidences de création pour Pourtant chacun tue ce qu’il aime, Camille Mutel s’est rendue à la rencontre des habitants afin de découvrir les rituels qui, souvent, appartiennent au patrimoine rural. Une fois par mois, et ce jusqu’à la date de Première de la création, nous vous proposerons un instant tiré des différents entretiens qu’elle a pu mener, esquissé par Antoine Caquard.

Esquisse #2

Mai 2022 ⎻ Châtel sur Moselle ⎻ Scènes Vosges à Epinal 

Visuel LiLUO_Mouche.jpg

Châtel sur Moselle en compagnie d'Éric, pêcheur à la mouche. Il attend en silence, observe la surface de l'eau. Il connait chaque envol. 

Demandez au vent

quel éphémère volera

le premier

Esquisse #1

Printemps 2022 ⎻ La Forge ⎻ Les Ateliers du Milieu

Visuel LiLUO_Primervert2-1.jpg

Ateliers du milieu en compagnie d'Elsa, cueilleuse. Les coucous jaunissent les prairies. Nous reviennent les écrits de Sotseki, la saveur des cérémonies de thé passées, le caractère unique et éphémère de chaque geste. La création s'écrit au fil du temps passé avec chacun.e des habitant.e.s d'ici ou là, passés, présents et futurs.